Statines et cholestérol, le débat est clôt

medication-1329267

Voici quelques publications scientifiques qui appuient un article que j’avais publié dernièrement portant sur le mythe du cholestérol et des statines. Certains pourront considérer que l’article intitulé « Mythe du cholestérol ou la prostitution de la science moderne » est une exagération de la réalité ou même une fiction. Dans cet article vous trouverez un échantillon (68 articles scientifiques) des centaines d’articles scientifiques sur le mythe du cholestérol et les statines.
J’espère que ces publications vous feront reconsidérer votre point de vue (pour ceux qui le pensent en tout cas). Je vous préviens tout de suite, cet article est très ennuyeux car toutes les études présentées ici disent la même chose, les statines ne sont pas propres à la consommation (tout court !). Dans cet article, je parlerai très peu, afin de laisser la parole aux preuves.

Tout d’abord, il s’agit de deux sujets différents :

1- La nocivité des statines en tant que médicament

2- L’invalidité de l’hypothèse du cholestérol

 

1- La nocivité des statines en tant que médicament :

 

Il existe un bon paquet d’effets graves (le mot « indésirable » a pour objet de dédramatiser la situation). Ces effets sont les suivants :

 

– Risque de maladies rénales :

Une étude clinique très récente (février 2016) et une revue de la littérature confirment que les statines provoquent des néphropathies avec un risque de quasiment 50% ! En gros une personne sur deux qui se traite aux statines finira néphropathe.

http://www.ajconline.org/article/S0002-9149%2815%2902315-2/abstract

http://file.scirp.org/Html/3-1980073_34065.htm

 

– Risque de cancer divers et variés :

Là encore, sidérant !!! Selon une étude publié en 1996, les cancers du sein chez les femmes traitées par des statines étaient 12 (??!!!) fois plus élevés que chez les femmes du groupe contrôle.

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJM199610033351401

Deux fois plus de cancer de la prostate chez les hommes prenant régulièrement des statines !

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJM199511163332001

D’autres études évoquent des risques du cancer du sein, de l’intestin, et tout un tas d’autres cancers. Il se trouve que c’est l’hypocholéstérolémie qui est à l’origine de l’accroissement très significatifs des risques du cancer et non les statines eux-mêmes, mais cela ne change rien car ceux qui prennent des statines ont une hypocholestérolémie, donc exposés d’office à toutes sortes de cancers.

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa065994

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21943022

http://image.thelancet.com/extras/02art8325web.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11964926?dopt=Abstract

http://cebp.aacrjournals.org/content/early/2013/07/04/1055-9965.EPI-13-0414.short

 

– Risque de cataracte :

Près de 27% de risque de cataracte pour les patients traités aux statines

http://jamanetwork.com/journals/jamaophthalmology/fullarticle/1739520?resultClick=3

Le risque de l’utilisation des statines sur la cataracte est élevé

https://archopht.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1739520

L’utilisation des statines est significativement liée à l’apparition de la cataracte nécessitant des opérations chirurgicales

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25475465

L’utilisation des statines chez les diabétiques augmente significativement le risque de cataracte

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22797512

 

– Diabète de type II :

Sans commentaire ! Sur le risque des statines par rapport au diabète de type II, les papiers scientifiques existent à la pelle. Tous s’accordent sur le fait que les statines augmentent le risque du diabète de type II chez toutes les catégories de la population. Voici un échantillon de ces études :

http://www.oalib.com/references/10911511

http://www.bmj.com/content/346/bmj.f2610

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25754552

http://care.diabetesjournals.org/content/35/11/2390

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25917657

http://file.scirp.org/Html/3-1980073_34065.htm

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19188844

http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1108676

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21897230

http://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/646699

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20298928

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19188844

 

– Fatigue chronique :

Entre 10% et 40% (40% est le chiffre le plus plausible car les études qui parlent de moins de 40% sont financées par les producteurs des statines) des patients traités par des statines souffrent de fatigue chronique dues à une dégradation du tissu musculaire.

http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1183454#ild120030t1

http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1183454

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4285455/

http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/article-abstract/1878466

 

– Dégradation du tissu musculaire :

Voici un petit échantillon d’un bon paquet d’études qui explorent les dommages et les douleurs musculaires dues à l’usage des statines.  Elles s’accordent toutes sur la même chose, je vous laisse deviner… voilà, les statines provoquent des douleurs et une dégradation massive du tissu musculaire conduisant ainsi à une sédentarisation intensive et une baisse drastique du niveau d’activité physique.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26402985

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25230981

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24878976

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22748604

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22975580

http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/article-abstract/1878466

http://www.ajconline.org/article/S0002-9149%2811%2902762-7/pdf

http://www.ccjm.org/index.php?id=107953&tx_ttnews[tt_news]=365545&cHash=dae55cbf4e633b8a4f51852f72b21f8e

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23583255

http://news.ku.dk/all_news/2013/2013.1/cholesterol-medicine-affects-energy-production-in-muscles/

http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1878470

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21852406

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22102457

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16651050

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17013560

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18449611

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18294823

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16873939

http://aop.sagepub.com/content/36/2/288.abstract?ijkey=d22cfc391765f1ad812ca3b1a50cc3653b403472&keytype2=tf_ipsecsha

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18294823

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20500044

 

– Risque d’infertilité :

Plus de 50% des hommes traités aux statines présentent une impuissance associée ou non à un manque, voire une absence de libido.

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1743-6109.2009.01698.x/abstract

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-2710.1996.tb00006.x/abstract;jsessionid=1E72EE85C6434D3D8966AFC9FAC09FF2.f01t03

http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00296-008-0784-4

 

2- L’invalidité de l’hypothèse du cholestérol :

 

Le cholestérol n’est pas le vrai marqueur des maladies cardiovasculaires, c’est une énorme connerie ! Le marqueur des maladies cardiovasculaire est l’homocystéine :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27608690

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27289003

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27203204

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27048458

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26871790

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26726726

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26420180 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26374438

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26346508

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27221153

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25949827

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21918314

 

Les seniors vivent plus longtemps et en meilleure santé avec un taux élevé de cholestérol qu’avec un taux bas :

http://www.bmj.com/content/338/bmj.b2137

http://www.karger.com/Article/FullText/355164

http://www.bmj.com/content/338/bmj.b2137

 

CONCLUSION :

Je pourrais encore rajouter des dizaines de publications scientifiques au sujet des statines et du cholestérol, mais à quoi bon ? Toutes les études se rejoignent, mis à part bien sûr les belles études financées par les producteurs de statines naturellement. S’il y a un article que vous devez absolument lire et qui résume un grand nombre d’études à ce sujet, c’est bien la revue de la littérature de Sultan & Hynes (2013).

J’espère que cet article aura éclairé à la fois les patients et les médecins sur l’une des plus grandes dérives de la science moderne.

9 commentaires

  • Pingback: Cholestérol : Pourquoi les statines ne servent à rien ! Mon avis sur la question | Santé, Nutrition & Sport

  • Bonjour
    Avec un taux de cholestérol à 0 en piste opératoire, je me suis retrouvé un jour pendant 2 heures à ne plus reconnaître aucun nom de mon répertoire téléphonique, et 15 jours plus tard, je ne savais plus parler pendant 2 heures.
    Pas de avc à priori, pas de tumeur , bref… j’ai arrêté les statines et bizarrement ça n’a pas recommencé, j’ai parfois du mal à retrouver certains mots, j’espère que ça finira par passer. Ça fait que 3 mois que je ne prends plus rien…
    Quelle m….. ces produits

  • Pingback: Santé sexuelle et médicaments | Santé, Nutrition & Sport

  • Merci de me mettre au courant de vos investigations très INTÉRESSANTES SUR LES conneries des MAFIAS de l’Industrie Pharmaceutique et Para-Pharmaceutiques. Exp : Ils changent la Présentation d’un Médicament ou un peu la Composition de la Formule des qsp pour l’enregistrer sous une nouvelle DCI et Échapper à sa mise au Marché Public ou pour en Augmenter Drastiquement le Prix. L’Insuline est présentée en Stylos, en Pompe de 300 unités au lieu des petites bouteilles de 1000 unités avec des prix multipliés par 50 et +200.Merci de me mettre au courant de vos investigations très INTÉRESSANTES SUR LES conneries des MAFIAS de l’Industrie Pharmaceutique et Para-Pharmaceutiques. Exp : Ils changent la Présentation d’un Médicament ou un peu la Composition de la Formule des qsp pour l’enregistrer sous une nouvelle DCI et Échapper à sa mise au Marché Public ou pour en Augmenter Drastiquement le Prix. L’Insuline est présentée en Stylos, en Pompe de 300 unités au lieu des petites bouteilles de 1000 unités avec des prix multipliés par 50 et +200 en + les prix des aiguilles spéciales. Les Exp ne sont que très Abondantes des Escroqueries qui Sucent le Sang des Malades

  • Malheureusement mon marie a consommé les statines depuis 6-7 ans maintenant il souffre de tous les effets indésirables de ce produit mortel.

  • Bravo ! Bien résumé, rien de superflu.
    Tout a déjà été dit sur le site du Dr De Lorgeril, mais il faut en remettre un couche !!!
    Un ancien intoxiqué aux Statines.

  • Moi j’ai constaté chez certains patients sous statines des amnesies reversibles après l’arrêt des statines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *