Carence en magnésium et stress oxydatif et nitrosatif – Review

microbiology-163470_1280

Cette revue de la littérature aborde le sujet de l’influence de la carence en magnésium sur le déclenchement du stress oxydatif et nitrosatif par rapport aux réponses cardiovasculaires et intestinales. La carence en magnésium provoquerait un stress oxydatif et nitrosatif intense.

Résumé :

“Chez les rongeurs avec une carence alimentaire de magnésium, une hypomagnésémie se produit, conduisant à une augmentation de la circulation de la substance P à partir de tissus neuronaux pour déclencher le stress inflammatoire systémique dans les tissus cardiaques et intestinaux. Les élévations soutenues de la substance P peuvent résulter d’une activité altérée endopeptidase neutre en raison de l’oxygène réactif et les espèces réactives de l’azote. L’augmentation correspondante de la perméabilité intestinale comprend l’infiltration de leucocytes et l’endotoxémie, qui peut encore amplifier la réponse inflammatoire systémique qui conduit à une altération de la fonction contractile associée à une régulation positive du récepteur CD14 cardiaque endotoxine. Les voies neurogènes de transduction du signal que nous avons identifiés dans les processus pro-oxydant / pro-inflammatoires avec une hypomagnésémie prolongée sont décrites dans le présent rapport.”

 

Lire la review :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21747282

 

Lire aussi :

 

Stress nitrosatif : qu’est ce que les espèces réactives de nitrogène ?

Détoxification et stress oxydatif : Notions de base

Autisme : Rôle de la méthylation et du stress oxydatif

Calcium, supplément ou poison ?

Cholestérol : Pourquoi les statines ne servent à rien ! Mon avis sur la question

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *