L’acné : Aspects cliniques et hygiène et traitement

acne-1606765_960_720

L’acné est une affection cutanée courante qui peut affecter les personnes de toute catégorie d’âge, mais il est plus communément remarqué chez les adolescents et les jeunes adultes. L’acné se développe lorsque le follicule qui porte les peaux mortes à la surface de la peau est bouché . Alors que dans la plupart des cas, l’acné est inflammatoire , il peut également se développer comme l’acné non inflammatoire. Il se manifeste par des boutons minuscules papules , nodules, kystes ou, selon sa gravité. Généralement, il commence à apparaître dans les années suivant la puberté,à cause des changements hormonaux importants qui ont lieu dans le corps. L’acné est aussi fréquent chez les femmes en raison des changements hormonaux mensuels. Il affecte les zones de la peau qui ont le plus grand nombre de follicules sébacées. Ainsi, il est surtout visible sur le visage, la poitrine, le dos, les bras, et les épaules.

Généralement, il diminue après l’inflammation car les pores obstrués disparaissent, et les poussées d’acné diminuent une fois entré dans la vingtaine lorsque le système endocrinien s’équilibre. Dans de rares cas, cependant, une consultation et un suivi médical sont nécessaires pour traiter l’acné d’une nature plus tenace. En outre, étant donné que chaque individu est physiologiquement différents, il est possible qu’il peut se poursuivre jusqu’à la trentaine, voire la quarantaine. Alors que l’acné en soi ne pose pas de risques graves pour la santé, il pourrait conduire à des cicatrices. Les cicatrices d’acné peuvent, parfois, être extrêmement difficile à faire disparaître. L’acné a également des implications psychologiques dans la mesure où il est (avec ses cicatrices) généralement considérés comme une anomalie esthétique, conduisant à diminuer l’estime de soi chez les adolescents et les jeunes adultes.

Reconnaître les types d’acné

Ils incluent la présence de différents types de boutons et de kystes sur la zone cutanée affectée. Un bouton apparaît lorsque le pore bouché commence à s’écouler, donc ce qui est visible est généralement la dernière étape de l’acné. Certains des différentes indications cliniques de l’acné sont les suivantes :

  • L’acné peut se manifester par des follicules pileux élargis remplis de sébum, qui sont désignés comme étant des comédons. Les points noirs sont des comédons qui apparaissent sur la surface de la peau, et les têtes blanches sont les comédons qui n’ont pas encore poussé leur chemin à travers la surface de votre peau. Les comédons peuvent être éliminé manuellement grâce au tire-comédon. Un esthéticien peut très bien venir à bout des comédons.
  • Les papules sont des bosses tendres roses sur la peau, tandis que les pustules sont rouges au fond mais remplies de pus, en raison d’une infection bactérienne.
  • Les nodules sont grandes et douloureuses, ce sont des boutons solides qui sont profondément ancrés dans la peau, tandis que les kystes sont des boutons profonds et douloureux qui sont remplis de pus et peuvent développer des cicatrices dans l’avenir.

Un médecin peut facilement diagnostiquer l’acné pendant un examen clinique. Il peut déterminer le stade, en fonction du type d’anomalie cutanée tel que : les comédons, les nodules ou les kystes. Les effets secondaires de l’acné sont les cicatrices. Cela peut nécessiter un traitement sur le long cours. Il est conseillé de prendre des précautions contre toute forme d’irritation de la peau, de sorte que l’acné disparaisse juste à côté sans laisser de cicatrices.

Hygiène vitale

Outre le traitement classique par des médicaments, beaucoup de gens optent pour des remèdes maison pour traiter l’acné. Les remèdes naturels à base de plantes sont de plus en plus populaires car ils posent généralement moins de risque d’effets secondaires, en particulier pour les peaux sensibles. Certains des remèdes couramment utilisés pour l’acné sont les suivants :

– L’exercice régulier afin que les pores de votre peau reste ouvert et clair.

– Evitez de dormir sur votre visage, surtout si vous êtes sujet à l’acné.

– Dans la majorité des cas l’acné est amplifié par un ou plusieurs aliments. Déterminer les aliments qui aggrave l’acné et les réduire est très important pour une bonne gestion de l’acné.

Alimentation et suppléments

La relation entre certains aliments et la production de l’acné n’a pas été scientifiquement encore établi. Toutefois, on peut observer empiriquement que chez la majorité des patients atteint d’acné que certaines catégories d’aliments amplifient l’acné.Une règle générale est de s’hydrater suffisamment. En particulier , la vitamine A (1, 2, 3, 4), la vitamine E (5, 6, 7, 8, 9) et des vitamines du complexe B sont connus pour être bénéfiques pour la peau.

Les bonnes sources de vitamine A sont les carottes, les légumes à feuilles vert foncé, le cantaloup, le poivre rouge, le poivre de Cayenne, abricots secs, ainsi que le foie. Pour la vitamine B, vous pouvez opter pour les jaunes d’oeufs, les céréales à grains entiers, les levures, les légumes feuilles comme le chou frisé, les épinards, la chicorée, chou vert, ainsi que les légumineuses. Gardez à l’esprit que trop de n’importe quoi est aussi mauvais pour la santé, un régime alimentaire bien équilibré est la clé. Pour plus d’informations sur comment prendre soin de sa peau consulter mon article à ce sujet.

Traitement médical récent

Un traitement très récent (2007) a démontré son efficacité contre l’acné. Ce traitement combine à la fois l’adapalène et le peroxyde de benzoyle. Cette combinaison offre à la fois des propriétés anti-inflammatoires, antibactérienne, kératolytique et comédolytique Kim et Oschendorf (2016) analyse les effets de ce mélange dans une revue de la littérature très récente (10). Ceci est un traitement médical. N’hésitez pas à consulter votre médecin.

Références :

1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17515510

2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17576350

3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23438139

4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24821234

5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23691100

6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19468787

7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18262176

8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11598436

9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9257121

10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27757036

 

Lire aussi :

 

La santé de la peau ou comment prendre soin de sa santé

Tout savoir sur les boutons de fièvre

Comment vaincre son allergie de la peau?

Vitamine A : aspects nutritionnels et orthomoléculaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *