Effet des collations riches en protéines ou riches en graisses avant le déjeuner sur la variabilité glycémique chez les prédiabétiques

La Chine compte le plus grand nombre de patients atteints de diabète de type 2 (DT2), et ce nombre tend à augmenter de plus en plus à l’avenir, ce qui représente une charge énorme pour le contrôle et la prévention de la maladie en Chine. Alors que la variabilité glycémique (VG) est devenue un indicateur important du contrôle de la glycémie chez les patients diabétiques, des études ont suggéré que les collations préprandiales peuvent aider à contrôler la glycémie, mais il y a encore des problèmes à résoudre. Par conséquent, nous avons conçu cet essai pour évaluer quel type de collation préprandiale aurait de meilleurs effets sur la VG dans le cadre de deux régimes alimentaires chez des sujets pré-diabétiques et pour évaluer les évaluations de l’acceptabilité et de la conformité, les changements de comportement et de métabolisme des individus seront décrits.

L’étude est un essai contrôlé randomisé, multicentrique, ouvert, à groupes parallèles. Un total de 32 volontaires masculins et féminins seront répartis de manière aléatoire en 4 groupes dans un rapport d’allocation unique de snack de lait de soja (en poudre), snack de lait (en poudre), snack d’amandes, et contrôle placebo avec 250 ml d’eau pris 30 minutes avant le déjeuner, respectivement. L’étude consiste en deux périodes d’intervention sur 11 jours. La première période d’intervention sous les conditions habituelles de régime alimentaire de J3 à J6 (4 jours), au cours de laquelle il est demandé à tous les sujets de maintenir leurs habitudes alimentaires et leurs activités quotidiennes similaires à celles de la période de rodage. La deuxième intervention consiste en des collations avant le déjeuner avec des repas standards. Nous examinerons à la fois l’effet de la VG et divers résultats métaboliques et comportementaux potentiellement associés aux interventions. À la fin de cette étude, nous évaluerons l’acceptabilité et le maintien de l’intervention par le biais d’entretiens.

Source :https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnut.2022.925870/full

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *