Déséquilibre des bactéries des gencives lié au biomarqueur de la maladie d’Alzheimer

Selon de nouvelles recherches menées par le NYU College of Dentistry et le Weill Cornell Medicine, les personnes âgées dont les gencives contiennent plus de bactéries nocives que de bactéries saines sont plus susceptibles de présenter des traces de bêta-amyloïde – un biomarqueur clé de la maladie d’Alzheimer – dans leur liquide céphalo-rachidien (LCR).

Toutefois, ce déséquilibre des bactéries buccales n’était pas associé à un autre biomarqueur de la maladie d’Alzheimer, appelé tau.

Source:

https://www.nyu.edu/about/news-publications/news/2021/april/gum-bacteria-alzheimers.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *