Système nerveux végétatif : Le générateur de la variabilité

systeme-nerveux

Vous êtes dans un aéroport, vous regardez d’en haut ce qui se passe en bas. Un flux massif et constant de gens qui vont dans tous les sens, comme si c’était des points qui se déplaçaient aléatoirement et de manière imprévisible.
Le hasard, dites vous ? Y a t il de l’arbitraire dans cette séquence que je viens de décrire?
Voyons voir, on installe plusieurs caméras au plafond et on les relies à un superordinateur, cet ordinateur est capable de calculer et d’enregistrer toutes les caractéristiques cinématiques de tous les individus qui passent à l’intérieur de cet aéroport.

Il est également capable de reconnaître ces individus, ce qui veut dire que si quelqu’un passe plusieurs fois, notre super-ordi va être en mesure de l’identifier et d’enregistrer tous ces déplacements.

Que faire ensuite?
Des calculs non linéaires, dérivés d’un truc très compliqué que je ne vous expliquerai pas ici (théorie des fractales).

Résultat?

Des formes géométriques que même les grands artistes sont incapables de les produire!
Vous pensez toujours que c’est par hasard que les gens passent dans un aéroport (ou dans tout autre endroit)?

Mais qu’est ce que ça a avoir avec la santé, et éventuellement la nutrition puisque ce sont les thèmes de cette page?

Si vous avez tout lu jusqu’ici, alors, vous méritez d’en connaître la réponse:
On dit en dynamique (branche de la physique) que tout mouvement se produit au sein d’un ensemble, dans le cas de l’exemple précédent l’ensemble est constitué par le lieu où se déroule le mouvement (l’aéroport) et les objets en mouvement (les voyageurs). Imaginez maintenant que c’est votre corps, qui soit le lieu et ses constituants soient les objets en mouvement, un ensemble corps-molécules. De quoi rendre sceptique, les plus sceptiques.

Mais vous savez certainement que vous êtes un ensemble de mouvements permanents même lorsque vous dormez. Vous êtes fait dynamiquement parlant de mouvements. Vous êtes la somme des nano-mouvements de tous vos nano-constituants. Imaginez qu’on pourrait réaliser une expérience similaire à celle de l’aéroport au sein de votre organisme, qu’en pensez vous du résultat? Pensez vous que vos molécules agissent et s’interagissent par hasard?

En attendant, sachez que les processus biologiques rythmiques (activité respiratoire, cardiaque, cérébrale..) montrent les mêmes résultats que ceux de l’aéroport.
Qui est l’instigateur de ces résultats au sein de votre organisme?

VOTRE SYSTÈME NERVEUX AUTONOME.

Et c’est justement l’application de ces principes qui va bouleverser le monde de la physiologie..

A suivre..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *