Sodium : La carence est beaucoup plus grave que l’excès (Non au régime sans sel)

salt-1884166_960_720

Pourquoi je présente cette étude spécialement ?

D’habitude je ne présente que des revues de la littérature et des métaanalyses en raison de leur niveau de preuve très souvent élevé. Cependant, cette étude présente le plus haut niveau de preuve jamais connu par rapport aux études sur le sodium. C’est rare de voir un tel niveau de preuve. Elle est méthodologiquement irréprochable :

  • Puissance très élevée (effectuée sur 133118 sujets)
  • Prospective
  • Contrôlée
  • Randomisée
  • Multicentrique
  • Revue par des pairs
  • Financée par plusieurs structures étatiques de plusieurs pays différents
  • Très récente (Juillet 2016)
  • Plus de 29 scientifiques de différentes nationalités ont participé à cette étude

L’excès de sodium augmente-t-il la tension artérielle ?

Oui, toutes les études convergent dans ce sens.

L’hypertension est-elle source d’évènements cardiovasculaires ?

La réponse est un peu plus complexe : Chez les patients hypertendus la réponse est oui, le risque d’évènements cardiovasculaires est significativement lié à l’hypertension, donc à l’excès de sodium.

Chez les populations non atteintes d’hypertension artérielle, l’hypertension n’est pas liée au risque d’évènements cardiovasculaires.

La carence en sodium, augmente-elle le risque des évènements cardiovasculaires et de mortalité ?

C’est là la nouveauté de cette étude ! Clairement OUI, et ce, à la fois chez les hypertendus et les sujets sains !

La carence en sodium est-elle donc plus grave que l’excès de sodium ?

Oui, cette étude démontre définitivement que les recommandations de régime sans sel pour les hypertendus ne sont pas plus dangereuses que des régimes avec un excès de sel et que le régime sans sel pour un individu sain est aussi dangereux que le régime avec excès de sel chez l’hypertendu.

La solution qui consiste à supprimer complètement et définitivement le sel de l’alimentation des hypertendus comme les sujets sains est une erreur diététique. Tout est dans la mesure. Il faut équilibrer le taux de sodium chez les sujets sains et le réduire chez les hypertendus mais jamais supprimer le sel définitivement.

 

Références de l’étude :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27216139

Projet PURE : http://www.phri.ca/pure/pure-study-publications

 

Lire aussi :

 

La supplémentation en magnésium réduit significativement l’hypertension artérielle

L’adénosine triphosphate de chlorure de magnésium

Un régime vegan est mauvais pour la santé vous disent les allemands

Niveau de preuve : Les 7 questions à poser face à une étude clinique

Etudes scientifiques : ont elles toutes le même niveau de preuve ?

Les études scientifiques, sont elles fiables ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *