Gingérol principe actif du gingembre : Quelles indications pour le gingérol ?

Ginger_in_China_01

Le gingérol est un anticancéreux qu’on trouve dans le gingembre en grandes quantités. Le gingembre est la première source de gingérol, plus de 15% du jus de gingembre frais serait du 6-gingérol. Ce dernier donne le goût piquant au gingembre. Il existe près d’une trentaine d’études et d’essais cliniques sur l’effet anticancéreux du gingérol. La première étude au sujet de l’effet anticancéreux du gingérol date de 2009 (1). Avant cela, il était considéré comme remède contre la nausées, les vomissements (22) et les céphalées (23). L’intérêt pour cette substance entant qu’anticancéreux n’a débuté que’il y a 2 ans. La plupart des études sont réalisées en utilisant le 6-gingérol. Quatre études (1, 2, 3, 4) seulement ont testés le 10-gingérol. Les deux formes sont très efficaces contre le cancer.

Il apparaît des différentes études disponibles que le gingérol serait efficace contre tous types de cancer mais plus particulièrement contre :

  • Cancer du colon (2, 5, 6, 7, 8)
  • Cancer colorectal (1, 9, 10, 11)
  • Cancer du sein (3, 4, 12)
  • Cancer cervical (13, 14)
  • Cancer du pancréas (15, 16)
  • Cancer du foie (17)
  • Cancer du poumon (18)
  • Cancer des cellules gliales cérébrales (19) (en association avec la vitamine E et l’épigallocatéchine gallate)

En plus de toutes ces indications spécifiques à différents types de cancer, le gingérol aurait un effet protecteur très puissant contre les effets indésirables de la chimiothérapie (7, 20, 21).

Il existe à l’heure actuelle très peu de compléments alimentaires à base de gingérol. Généralement venus de Chine, la qualité de ces suppléments n’est pas toujours garantie. Le mieux reste toujours d’utiliser du gingembre frais. Ce dernier renferme un maximum de gingérol. Dans le cas du gingembre séché ou en poudre, le gingérol se converti en zingérone et en shogoals vu son instabilité chimique. Les shogoals sont connues pour avoir un effet protecteur contre la maladie d’Alzheimer (24). Vu cette instabilité du gingérol, il est préférable si l’on opte pour des suppléments de choisir ceux de forme galénique liquide au lieu des gélules ou de la poudre.

Le gingérol n’est pas seulement un anticancéreux, d’autres études montrent un effet antioxydant (25) et antiinflammatoire significatif (26, 27). La plupart des effets connus du gingembre sont attribuables au gingérol. Les effets cités plus haut ne représentent que les données validées scientifiquement. Beaucoup d’autres bienfaits constatables empiriquement n’ont pas encore fait l’objet d’études et peuvent être mis en évidence cliniquement.

 

Références :

 

1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19255554

2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25148824

3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26554741

4. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jcb.25906/abstract

5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25157570

6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22719783

7. http://www.nature.com/articles/srep40119

8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19531649

9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18058799

10. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S096808961631149X

11. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26046324

12. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17683926

13. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26621832

14. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26749462

15. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24204396

16. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17066513

17. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27399668

18. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27436516

19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25221872

20. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24552266

21. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20232343

22. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10793599

23. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2214812

24. https://www.thieme-connect.de/DOI/DOI?10.1055/s-2002-26757

25. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26263169

26. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27525509

27. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21396424

 

Lire aussi :

 

Ganoderma Lucidum… l’élixir de longue vie

L’Aloé Vera… la plante aux mille vertus

Détoxification et stress oxydatif : Notions de base

Cancer : quels suppléments prendre ?

Le thé vert dans la prévention contre le cancer

Protocole Riordan de traitement du cancer par des mégadoses de vitamine C

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *