Vitamine D2 et D3 : quelle est la différence et laquelle faut-il prendre ?


La vitamine D est importante pour le maintien de la santé, car elle joue de nombreux rôles dans le corps humain. Mais il existe plus d’une forme de vitamine D, et des recherches récentes suggèrent que ces formes peuvent avoir des effets différents. Quels sont donc les différents types de vitamine D, et l’une est-elle vraiment plus bénéfique que l’autre ?

Bien que les troubles médicaux associés ultérieurement à une carence en vitamine D, comme la maladie osseuse du rachitisme, soient connus depuis le 17e siècle, la vitamine D elle-même n’a été identifiée qu’au début du 20e siècle. Cette découverte a permis à Adolf Windaus de recevoir le prix Nobel de chimie en 1928.

La famille de la vitamine D comprend en fait cinq molécules, dont les deux plus importantes sont les vitamines D2 et D3. Ces molécules sont également connues sous les noms d’ergocalciférol et de cholécalciférol, respectivement. Bien que ces deux types de vitamine D contribuent à notre santé, ils diffèrent dans la façon dont nous les obtenons.

La vitamine D2 alimentaire provient généralement des plantes, en particulier des champignons et de la levure, tandis que nous obtenons la vitamine D3 de sources animales, comme les poissons gras, le foie et les œufs. Les deux formes de vitamine D sont également disponibles sous forme de compléments alimentaires.

Ce que la plupart des gens ne savent probablement pas, c’est que la majeure partie de notre vitamine D provient de l’exposition de notre peau au soleil. Lorsque notre peau est exposée au soleil, les rayons ultraviolets convertissent une molécule précurseur appelée 7-déhydrocholestérol en vitamine D3. Cet effet important de l’exposition au soleil explique pourquoi les personnes vivant à des latitudes plus extrêmes, ou celles qui ont la peau plus foncée, sont plus sujettes à une carence en vitamine D. La mélanine, un pigment de la peau, empêche les rayons ultraviolets d’activer le 7-déhydrocholestérol, limitant ainsi la production de D3. Le port de vêtements ou d’un écran solaire a un effet similaire.

Les vitamines D2 et D3 sont essentiellement inactives jusqu’à ce qu’elles subissent deux processus dans l’organisme. Premièrement, le foie modifie leur structure chimique pour former une molécule connue sous le nom de calcidiol. C’est sous cette forme que la vitamine D est stockée dans l’organisme. Le calcidiol est ensuite modifié dans les reins pour former le calcitriol, la forme active de l’hormone. C’est le calcitriol qui est responsable des actions biologiques de la vitamine D, notamment l’aide à la formation des os, le métabolisme du calcium et le soutien du fonctionnement de notre système immunitaire.

Techniquement, la vitamine D n’est pas du tout une vitamine, mais une pro-hormone. Cela signifie que l’organisme la convertit en une hormone active. Toutes les hormones ont des récepteurs (sur les cellules osseuses, les cellules musculaires, les globules blancs) auxquels elles se lient et qu’elles activent, comme une clé qui déverrouille une serrure. La vitamine D2 a la même affinité pour le récepteur de la vitamine D que la vitamine D3, ce qui signifie qu’aucune des deux formes n’est meilleure pour se lier à son récepteur.

Des effets différents sur le système immunitaire

Une étude récente a révélé que la supplémentation en vitamine D2 et D3 avait des effets différents sur les gènes importants pour la fonction immunitaire. Ces résultats sont significatifs, car la plupart des recherches antérieures n’ont pas réussi à trouver une grande différence dans l’effet de la supplémentation en vitamine D2 ou D3.

La plupart des recherches publiées à ce jour suggèrent que la principale différence entre la supplémentation en vitamine D2 et D3 est l’effet sur les niveaux de vitamine D en circulation dans le sang. Les études ont montré à plusieurs reprises que la vitamine D3 est supérieure pour augmenter les niveaux de vitamine D dans le corps. Ces résultats ont été confirmés par un examen récent des preuves qui a révélé que la supplémentation en vitamine D3 augmente mieux les taux de vitamine D dans l’organisme que la vitamine D2. Mais toutes les études ne sont pas d’accord.

Très peu d’études soutiennent que la supplémentation en vitamine D2 est supérieure à la vitamine D3. Un essai a montré que la vitamine D2 était plus efficace pour traiter les problèmes immunitaires chez les patients sous corticothérapie. Cependant, à part l’augmentation des niveaux de vitamine D dans le corps, il n’y a pas beaucoup de preuves que les suppléments de vitamine D3 sont meilleurs que les suppléments de vitamine D2. Une étude a révélé que la vitamine D3 améliorait davantage les niveaux de calcium que la vitamine D2. Mais nous avons besoin de plus de recherches pour apporter des réponses définitives.

Alors, que dois-je prendre ?

La carence en vitamine D est aujourd’hui plus répandue que jamais, puisqu’elle touche environ un milliard de personnes dans le monde. Il est important que les personnes à risque de carence en vitamine D – les adultes plus âgés, les personnes vivant dans des climats moins ensoleillés et les personnes à la peau plus foncée – prennent des suppléments de vitamine D.

Les professionnels de la santé recommandent à la plupart des gens de prendre 10 microgrammes de vitamine D par jour, surtout en hiver. Il semblerait que les suppléments de vitamine D3 soient la meilleure option pour maintenir les niveaux de vitamine D, mais une courte exposition de la peau au soleil, même par temps nuageux, vous aidera également à maintenir des niveaux de vitamine D sains.

Source :https://theconversation.com/vitamin-d2-and-d3-whats-the-difference-and-which-should-you-take-178210

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *