Une étude multiethnique suggère que la vitamine K peut offrir des avantages protecteurs pour la santé chez les personnes âgées


Une étude multiethnique a révélé que les personnes âgées ayant de faibles taux de vitamine K étaient plus susceptibles de mourir dans les 13 ans que celles dont les taux de vitamine K étaient adéquats.

Les résultats suggèrent que la vitamine K, un nutriment présent dans les légumes et les huiles végétales, pourrait avoir des bienfaits protecteurs pour la santé à mesure que nous vieillissons, selon les chercheurs.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *