Rôles des composés phytochimiques de la fraise et du miel sur la santé humaine


Un possible indice sur les mécanismes moléculaires impliqués dans la prévention du stress oxydatif et de l’inflammation

Cette revue vise à résumer et à mettre à jour les effets de la fraise et du miel contre le stress oxydatif et l’inflammation, en mettant l’accent sur le métabolisme et sur les principaux mécanismes moléculaires impliqués dans ces effets.

La littérature scientifique disponible montre que la fraise et le miel peuvent être efficaces pour prévenir le stress oxydatif et l’inflammation. L’évaluation approfondie des facteurs qui affectent leur métabolisme ainsi que l’évaluation des principaux mécanismes moléculaires impliqués sont d’une extrême importance pour le bénéfice thérapeutique et préventif possible contre les maladies humaines les plus courantes. Cependant, la littérature publiée est encore rare, de sorte que des études plus approfondies doivent être effectuées afin d’évaluer la biodisponibilité de ces matrices alimentaires et leurs effets après digestion.

Source:

https://www.sciencedirect.com/…/a…/abs/pii/S0944711320300039

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *