Rôle des micronutriments clés du point de vue nutrigénétique et nutrigénomique dans la prévention du cancer


À mesure que les études avancent, un lien plus clair entre l’alimentation et les altérations moléculaires et métaboliques chez les patients devient identifiable et quantifiable, remplaçant ainsi l’ancienne vision associant des changements phénotypiques spécifiques à l’apport différentiel de nutriments.

La liste des nutriments qui pourraient avoir un effet inhibiteur sur le développement du cancer est assez longue, avec des preuves dans la littérature scientifique.
L’administration de ces nutriments a montré des résultats significatifs in vitro et in vivo concernant l’inhibition du cancer, bien que d’autres études concernant l’administration à des doses efficaces chez des patients réels doivent être effectuées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *