Physique quantique : Voici comment on détourne des évidences scientifiques

physique-quantique-philippe-william-sinclair

Illustration d’une connerie méthodologique. Voilà comment peut on détourner la réalité au regard de tout le monde sans que personne ne s’en aperçoive.

La réalité est elle réelle ? Peut on constater la réalité ?
Certains physiciens quantiques médiatisés (vous comprenez bien qu’ils ne disent que la vérité et toute la vérité, n’est ce pas ?) disent que tout est illusion et que tout ce qu’on constate est construit par notre pensée. Ils proposent une vision de la réalité basée sur les probabilités. Vision qu’Einstein refusait catégoriquement car il était le dernier grand physicien qui basait son raisonnement sur une vision concrète de la réalité. Cette vision était cohérente à notre échelle et s’appliquait à tout l’univers. Mais malgré tout ce qu’on peut penser des relativités restreinte et générale, elles ne constituent finalement qu’une extension de la physique de Newton.

Newton et Einstein ont théorisé les lois qui régissent notre réalité à notre échelle (en tant qu’humains), l’un dans un registre restreint à la terre (Newton) et l’autre dans un registre plus universel qui englobe l’univers entier (Einstein). Notez bien le fait qu’à aucun moment les théories de ces deux physiciens ne rentrent en contradiction !

Ce qui n’est pas le cas de la physique quantique ou plutôt de ce que veulent nous faire croire les stars du quantique. La physique quantique telle qu’elle est présentée dans les médias rentre en collision directe avec les deux précédentes théories.
Bon, déjà là, j’ai envie de dire, qui a tort ? (ou plutôt qui est l’arnaqueur dans cette histoire ?)

Mais avant de répondre à cette question, revenons d’abord sur la physique quantique. Sans rentrer dans des considérations complexes, on doit juste répondre à une question, quel est l’objet d’étude de la physique quantique ? Ou plutôt, à quelle échelle peut on l’utiliser ? À notre échelle ?

Toutes les expériences quantiques sont réalisées à l’échelle des nanoparticules. Et toutes les lois de la physique quantique s’appliquent à cette échelle et uniquement à cette échelle là.
Vue de cette façon la physique quantique parait donc, cohérente et sans contradiction avec ce que disent Newton et Einstein. C’est une extension des théories de ces deux physiciens appliquée au monde de l’infiniment petit.

La physique de Newton étudie donc la réalité sur terre à notre échelle.
La physique d’Einstein s’intéresse à la réalité universelle à notre échelle
Et la physique quantique décrit la réalité à l’échelle de l’infiniment petit.
Ce sont du point de vue du physicien honnête, 3 visions de la physique qui sont complémentaires et cohérentes.

Il ne s’agit donc pas de décrédibiliser la physique quantique en tant que science car elle est réelle et validée par des milliers d’expériences sur des nanoparticules, mais surtout de dénoncer des arnaqueurs New Age (même s’ils sont physiciens !).

Alors où est l’arnaque dans tout ça ?

L’arnaque réside dans l’association entre: pensée, quantique, nanoparticules et réalité à notre échelle. Le mélange préféré de ces philosophes ?? / physiciens ?? qui vendent leur théorie à qui veut l’entendre et qui ont construit depuis les années 90 une espèce de religion/ philosophie/ vision du monde (on sait pas trop ce que c’est) qui séduit de plus en plus de monde car les gens ont une vénération pour la science et les scientifiques, qui leur permet de tout gober (ne croyez pas un foutu mot de ce que je vous raconte, allez chercher par vous-même).

Donc, pour résumer, la physique quantique ne s’applique que sur les nanoparticules et si vous trouvez quelqu’un qui vous raconte des salades du genre: on est fait de nanoparticules donc, la physique quantique s’applique sur nous et qu’il commence à vous parler du pouvoir quantique de la pensée et tout le reste, dites lui gentiment mais clairement d’aller prêcher sa religion ailleurs.

Cet exemple est une référence en terme de connerie méthodologique. Il illustre parfaitement, comment on peut facilement détourner une réalité scientifique au profit d’intérêts obscurs et qu’elle soit acceptée et même vénérée par à peu près tout le monde.

Dans les prochaines publications je vous présenterez d’autres exemples similaires mais cette fois dans le domaine de la santé.

A suivre..

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *