Perte de poids : Quelle différence entre graisse viscérale et graisse sous cutanée – Review

belly-2354_960_720

On peut très souvent se poser la question sur le type de programme de perte de poids à envisager quand on est confronté à un état de surpoids voire d’obésité. Il existe globalement, selon l’intensité du programme, deux grands types de programmes : les programmes de faible perte de poids (qui s’étalent sur de longues périodes) et les programmes de perte de poids rapide (quelques semaines). Cependant, on ignore complètement que les programmes de perte de poids rapide ne permettent qu’une perte de poids superficielle, c’est à dire une lipolyse des graisses sous-cutanées. La perte de graisses sous-cutanées n’est pas très intéressante dans le cas d’obèses souffrant de syndrome métabolique ou de maladies cardiovasculaires. Ce qui est plus intéressant c’est la perte de la graisse viscérale qui entoure les organes. Cette revue de la littérature démontre en analysant 61 études scientifiques que la perte du tissu adipeux viscéral s’initie grâce à un programme de faible perte de poids qui s’étale sur le long terme.

Résumé :

“Le tissu adipeux viscéral (VAT) est associée à une plus grande perturbation métabolique lié à l’obésité. De nombreuses études ont rapporté une perte préférentielle du tissu adipeux viscéral avec la perte de poids.
OBJECTIF:
Cette revue systématique examine les facteurs associés à la perte préférentielle du tissu adipeux viscéral par rapport à la graisse sous-cutanée abdominale (SAT) lors de la perte de poids.
CONCEPTION:
Medline et Embase ont été utilisées pour des mesures fondées sur l’imagerie du tissu adipeux viscéral et le tissu adipeux abdominal sous-cutané (SAT) avant et après les interventions de perte de poids. Nous examinons les facteurs qui influent sur la variation en pourcentage du tissu adipeux viscéral par rapport au tissu adipeux abdominal sous-cutané (% deltaV /% deltas) avec la perte de poids. Les analyses de régression linéaire ont été réalisées sur l’ensemble des données complète et sur des sous-groupes d’études. Les facteurs examinés comprenaient la perte de poids en pourcentage, le degré de restriction calorique, l’exercice, l’indice de masse corporelle (IMC) initial, le sexe, le temps de suivi et de référence VAT / SAT.
RÉSULTATS:
Il y avait 61 études avec un total de 98 points de temps de cohorte extraites. la perte de poids en pourcentage était la seule variable qui a influencé le rapport % deltaV /% deltas (r = -0,29, P = 0,005).Une perte de poids modeste générée par une perte préférentielle du tissu adipeux viscéral, mais avec une plus grande perte de poids cet effet a été atténué. La méthode de perte de poids n’a pas une influence à une exception près. Les régimes à très basses calories (VLCDs) fournissent à court terme une perte du tissu adipeux viscéral exceptionnelle (<4 semaines). Mais cet effet a été perdu en 12-14 semaines.
CONCLUSIONS:
Le tissu adipeux viscéral est dégradé de préférence avec une perte de poids modeste, cette perte du tissu adipeux viscéral est atténuée avec une plus grande perte de poids. La restriction calorique aiguë, en utilisant les régimes à très basses calories, produit une perte préférentielle du tissu adipeux viscéral au début. Ces observations peuvent aider à expliquer les avantages métaboliques de perte de poids modeste.”

 

Lire la review :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18180786

 

Lire aussi :

 

Perte de poids : Régime fixe et régime de comptage de calories – Review

Perte de poids : Inhibition électrique du nerf vague – Review

Perte de poids : Inflammation systémique et obésité – Review

La perte de poids un jeu mental

Perdre du poids grâce à l’hyperhydratation est-ce efficace ? – Review

Pleine conscience : La mindfulness permet-elle de perdre du poids ? – Review

Comment prendre du poids en développant sa masse musculaire ?

Mécanisme neurohormonal de la gestion du poids

7 mesures pour perdre du poids selon la science de la variabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *