Nutrition, santé et performance du sportif d’endurance


La nutrition du sportif intéresse la médecine sportive, les sciences du sport, la diététique, et même les médias populaires. Alors que la participation aux épreuves d’endurance et d’ultra-endurance se popularise, la question des recommandations nutritionnelles pour le sportif d’endurance reste complexe avec des points de vue et des conseils des professionnels souvent divergents. La compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans la réponse adaptative à l’entraînement apporte des arguments sur les besoins nutritionnels spécifiques à cette population. Toutefois, elle conduit à mettre en avant des stratégies d’optimisation de la performance combinant protocoles alimentaires et d’entraînement qui paradoxalement exposent l’athlète à une faible disponibilité énergétique et à des risques pour sa santé. La recherche d’une amélioration de la performance par l’apport nutritionnel, quel qu’il soit (ex : compléments alimentaires), si les besoins nutritionnels de base ne sont pas couverts, expose l’athlète à un risque de déséquilibres nutritionnels. Cette revue généraliste aborde la « nutrition du sportif » dans ses effets sur la santé pour permettre à l’encadrant (diététicien, entraîneur ou médecin) de reconsidérer sous cet angle la spécificité nutritionnelle de cette population.

source : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0007996021002017?via%3Dihub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *