Les interactions entre les variantes de gènes et de nutriments liés à l’insuline augmentent le risque de diabète de type 2


Les résultats de cette étude suggèrent que les personnes ayant des scores de risque génétique élevés devraient éviter les régimes riches en énergie et pauvres en calcium (<500 mg / jour) pour se protéger contre le DT2.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S027153171730564X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *