Les effets anti-cancérigènes de l’anthocyane sont bien documentés


Le carcinome épidermoïde oral est l’un des types de cancer les plus courants et mortels en raison de son degré élevé de malignité et de son mauvais pronostic.

Le principal objectif de la présente étude était d’étudier les effets inhibiteurs potentiels de l’anthocyanine sur le carcinome épidermoïde oral et d’identifier des cibles thérapeutiques efficaces.
Les résultats ont démontré que l’anthocyane a réduit la viabilité des cellules de carcinome épidermoïde buccal et a inhibé les capacités de migration et d’invasion. Simultanément, l’activation de la pyroptose a été associée à une expression accrue de NLRP3, caspase-1 et IL-1β. Lors de l’administration d’inhibiteurs de la caspase-1, la pyroptose activée par les anthocyanes a été supprimée et les taux de viabilité, de migration et d’invasion cellulaires ont augmenté de manière concomitante.
Qu’est-ce que c’est l’anthocyane ? : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthocyane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *