Les cellules immunitaires régulent le poids corporel


Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’obésité et la surcharge pondérale figurent parmi les plus grands défis sanitaires du XXIe siècle. Près de 60 % des Allemands sont considérés comme étant en surpoids, tandis que 25 % sont obèses. De plus, le surpoids déclenche souvent des maladies secondaires graves comme le diabète, l’artériosclérose ou l’infarctus.

Les processus immunologiques déterminent l’évolution de cette maladie. Dans le cadre d’une nouvelle étude, un groupe de chercheurs de la LMU, dirigé par le Dr Susanne Stutte et le professeur Barbara Walzog, a montré qu’un régime riche en calories, même pour une période de trois semaines seulement, a des effets radicaux sur le système immunitaire.

“Un type particulier de cellules immunitaires, les cellules dendritiques plasmacytoïdes (pDC), commence à s’accumuler dans le tissu adipeux viscéral”, explique Susanne Stutte. Ce tissu adipeux est situé à l’intérieur de l’abdomen et entoure les organes internes. Avec un régime riche en calories, de petits amas de cellules immunitaires forment des structures lymphoïdes tertiaires à l’intérieur de cette graisse, ce qui entraîne des réponses immunitaires fatales.

“Or, ces pDC dans la graisse viscérale sont dans un état d’alarme constant et libèrent de l’interféron de type I”, explique Walzog. Cet interféron sert habituellement à lutter contre les infections, mais ici il déclenche le syndrome métabolique : le métabolisme déraille et les marqueurs inflammatoires augmentent. Lorsque la migration des CDP dans la graisse est bloquée, la prise de poids est réduite et l’état métabolique s’améliore considérablement.

Les résultats de cette étude, qui a été menée en collaboration avec la Harvard Medical School de Boston, pourraient maintenant contribuer au développement de nouvelles approches en vue d’une intervention thérapeutique du syndrome métabolique.

Source :https://www.lmu.de/en/newsroom/news-overview/news/news-detailseite_71744.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *