Les β-carbolines alcaloïdes d’origine alimentaire améliorent l’accumulation de gouttelettes de lipides dans les hépatocytes humains.


L’accumulation de gouttelettes lipidiques (LDA) dans les hépatocytes est le stade initial de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD). Dans le cadre de la recherche de composés naturels pour la prévention de la NAFLD, une série de dérivés de β-carboline alcaloïdes, inspirés de la flazine et de son dérivé, récemment identifiés dans des extraits de Crassostrea gigas Thunberg, ont été examinés pour l’activité d’inhibition de la LDA (LDAI) dans des hépatocytes chargés d’acide oléique (HepG2). Huit composés avec un cycle C de pipéridine ou de pyridine ont été synthétisés chimiquement (1-8). Parmi eux, les composés 2 et 4 (flazin) avec un groupe carboxy en C-3 et une partie alcool furfurylique en C-1 ont montré une faible cytotoxicité et ont présenté une activité LDAI significative. Le composé 2 avec un anneau C de pipéridine a été identifié pour la première fois dans un extrait de C. gigas, et a amélioré l’accumulation de lipides avec une valeur LDAI de 25,4 %. Les composés actifs 2 et 4 ont inhibé de manière significative l’accumulation des espèces de triacylglycérol dans les cellules. Ces composés ont régulé à la hausse l’ATGL et à la baisse les gènes SREBP1, FASN et SCD1, ce qui suggère qu’ils ont activé la lipolyse et supprimé la lipogenèse, respectivement. Ces résultats suggèrent que les β-carbolines alcaloïdes, en particulier les composés 2 et 4, pourraient être potentiellement utiles pour prévenir la NAFLD.

La suite et détails :https://www.mdpi.com/1424-8247/15/5/578/htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *