L’effet d’une injection de méga dose unique de vitamine D sur la concentration sérique d’adiponectine lors du premier diabète gestationnel


Une dose unique de 300 000 UI d’injection intramusculaire de vitamine D est considérée comme une procédure efficace pour améliorer le statut en vitamine D, ce qui a considérablement augmenté les taux d’adiponectine chez les.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S235293932030018X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *