Le sulfure d’hydrogène joue un rôle protecteur important en influençant le stress du réticulum endoplasmique dans les maladies


Le réticulum endoplasmique est un organite important responsable de la synthèse, de la modification, du pliage, de l’assemblage et du transport des protéines de nouvelles chaînes peptidiques.

Lorsque la capacité de repliement des protéines du réticulum endoplasmique est altérée, les protéines dépliées ou mal repliées s’accumulent pour conduire au stress du réticulum endoplasmique. Le sulfure d’hydrogène est une molécule de signalisation importante qui régule de nombreux processus physiologiques et pathologiques. Des études récentes indiquent que le H2S joue un rôle protecteur important dans de nombreuses maladies en influençant le stress du réticulum endoplasmique, mais son mécanisme n’est pas entièrement compris. Cet article a passé en revue les progrès de l’effet du H2S sur le stress du réticulum endoplasmique et ses mécanismes impliqués dans les maladies ces dernières années afin de fournir une base théorique pour une étude approfondie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *