L’association des glucides alimentaires avec l’expression du gène FTO dans le tissu adipeux viscéral et sous-cutané d’adultes sans diabète


• Aucune différence significative n’a été observée entre les participants non obèses et obèses pour l’expression de la masse grasse et du gène associé à l’obésité (FTO) dans la masse adipeuse sous-cutanée et viscérale.

• Après ajustement pour les cofondateurs potentiels, l’apport total en glucides était inversement associé à l’expression du gène FTO dans les tissus adipeux sous-cutanés chez les participants obèses.
• Un apport plus élevé de sucre total, de saccharose, de glucose et de lactose était inversement associé à l’expression de l’ARNm de FTO dans le tissu adipeux sous-cutané chez les participants souffrant d’obésité.
• Un apport plus élevé de fructose était directement associé à l’expression de l’ARNm de FTO dans le tissu adipeux sous-cutané chez les participants obèses.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *