Interaction entre les gènes impliqués dans la régulation de l’apport énergétique et l’alimentation dans l’obésité


• L’interaction gène-alimentation joue un rôle important dans la genèse de l’obésité et peut contribuer au traitement diététique de la maladie.
• La présence de polymorphismes dans les gènes MC4R, FTO et LEP est associée à une consommation accrue d’énergie et de lipides, favorisant la prise de poids corporel.
• La quantité de protéines ingérée interagit avec les gènes MC4R, FTO et la ghréline, la leptine et la cholécystokinine, et peut favoriser une augmentation ou une diminution de l’appétit, ou une récupération plus ou moins importante du poids corporel.
• Les polymorphismes de ces gènes sont associés à des comportements alimentaires inappropriés.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *