Huile d’olive extra vierge: Leçon de Nutrigenomics


La consommation d’huile d’olive extra vierge (HOEV) a un effet bénéfique sur la santé humaine, en particulier pour la prévention des maladies cardiovasculaires et des troubles métaboliques.

Les chercheurs soulignent ici l’importance particulière des cultivars spécifiques utilisés pour la production d’HOEV puisque la biodiversité parmi les cultivars en termes de teneur en acides gras et en polyphénols pourrait avoir un impact différent sur l’homéostasie métabolique.
À cet égard, l’approche nutrigénomique pourrait être très utile pour disséquer complètement les voies modulées par différents cultivars d’HOEV en termes de transcriptome d’ARNm et de microARN. L’identification de gènes et de miARN modulés par des cultivars spécifiques d’HOEV pourrait également aider à découvrir de nouveaux biomarqueurs nutritionnels pour la prévention et / ou le pronostic des maladies humaines.
Ainsi, l’approche nutrigénomique décrit un nouveau scénario pour étudier si un cultivar spécifique d’HOEV pourrait avoir un effet positif sur la santé humaine en empêchant l’apparition de maladies cardiovasculaires et / ou de troubles inflammatoires chroniques conduisant également au cancer.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *