Efficacité des gels antiseptiques sur les gingivites pendant le traitement orthodontique fixe : revue systématique et méta-analyse


Cette étude a pour but d’évaluer l’efficacité des gels antiseptiques en parallèle du brossage pour améliorer la santé gingivale des patients porteurs d’un appareil orthodontique fixe.

Tous les essais cliniques sur l’homme ont été explorés dans la plupart des bases de données de sciences médicales (Pub Med, CINAHL Plus, EBSCO Dent & Oral Sciences et Cochrane). Une recherche manuelle additionnelle a été faite sur Scholar Google et www.clinicaltrials.gov pour identifier toute la littérature grise et les données non publiées. La date de publication n’a pas été restreinte dans la recherche des données. L’évaluation du risque de biais a été faite avec l’outil d’évaluation de la Cochrane Collaborations Risk of Bias. La méta-analyse a été faite avec la Review Manager Version 5.3.5 pour analyser la profondeur au sondage existante avec un suivi de deux à quatre semaines. Cette revue systématique a été présentée selon l’énoncé PRISMA et enregistrée à PROSPERO (CRD42018084530).
La recherche électronique a atteint 3733 articles ; la recherche manuelle a identifié 14 articles répondant aux critères de sélection et qui ont été inclus dans l’étude qualitative. Une amélioration gingivale significative a été rapportée avec le gel d’huiles essentielles anti-oxydantes, le cervitec gel à 0,2 % de chlorhexidine, le gel à 2 % de chlorhexidine, le gel de fluorure d’amine, et le gel stannous fluoré à 0,4 % avec relargage d’ions Sn+2 > 98 %. Trois articles avec comme paramètre de comparaison le sondage parodontal ont été sélectionnés pour l’analyse quantitative. Dans le suivi à 2 et 4 semaines, aucune différence significative de sondage des poches n’a été observée entre les groupes gel antiseptique et contrôle.
L’utilisation de gels aux huiles essentielles anti-oxydantes, au fluorure d’amine, le gel stannous fluoré à 0,4 % (mise à disposition à 98 % de Sn+2) et le gel à 2 % de chlorhexidine ont donné une amélioration significative de l’état de gingivite. Toutefois, la profondeur au sondage dans le suivi n’a pas montré de différence significative entre le gel antiseptique et le groupe contrôle.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *