Dysbiose microbienne intestinale et maladies cardiovasculaires


L’intestin est peuplé d’une large population microbienne qui cohabite à l’intérieur de l’organisme et joue un rôle vital dans l’hôte pour maintenir son homéostasie.

La biodiversité microbienne totale dans l’intestin est fortement associée à la prévalence et au développement des maladies cardiovasculaires (MCV). En outre, la flore intestinale sert d’organe endocrinien qui génère différents métabolites bioactifs. Cette étude s’est principalement concentrée sur l’aperçu des études récentes mettant en évidence les associations dynamiques du microbiome intestinal, des métabolites produits par ces microbes, et de la progression des MCV communes. Le rôle des métabolites microbiens et leur association avec le système immunitaire seront également abordés. De nouvelles interventions préventives et thérapeutiques centrées sur le microbiome permettront de révéler ce lien.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780128192658000504

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *