Diversité alimentaire et apport nutritionnel pendant la grossesse en relation avec la prise de poids maternelle


Un gain pondéral gestationnel inadéquat est devenu un problème majeur pour les femmes Algériennes et cela est dû à un apport nutritionnel inadéquat et au manque de diversité alimentaire.

L’objectif était d’évaluer l’apport calorique et en nutriments, l’adéquation nutritionnelle des femmes et d’apprécier leurs effets sur le gain pondéral gestationnel.
Une étude prospective de cohorte auprès de 300 femmes enceintes a été réalisée, de décembre 2013 à juillet 2016. Les caractéristiques sociodémographiques ont été collectées. Le gain pondéral gestationnel a été calculé et classé selon les recommandations de l’IOM. Les sujets ont été interrogés sur la fréquence de leur consommation alimentaire au cours de la grossesse. De plus, l’estimation des apports nutritionnels a été faite par un enregistrement alimentaire de trois jours. Les statistiques ont été réalisées à l’aide des logiciels StatviewTM et SPSS.
L’apport énergétique, en vitamines et en minéraux des femmes ayant un gain de poids insuffisant était inférieur à celui des femmes à gain de poids normal et excessif (p < 0,0001). Les laitages (p = 0,0009), les fruits et légumes (p = 0,03), les viandes, les poissons et les œufs (p = 0,0049) étaient nettement moins consommés par les femmes avec un gain insuffisant. La diversification alimentaire la plus faible a été plus observée chez les femmes avec un gain insuffisant.
La plupart des femmes avaient une alimentation peu diversifiée et surtout les femmes avec un gain de poids insuffisant. En outre, les apports en énergie, vitamines et minéraux de ces femmes étaient les plus faibles.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *