Contrôle du poids corporel et dépense énergétique


La composition corporelle a une grande importance dans la valeur des dépenses énergétiques.

La réduction de la dépense énergétique joue un rôle important dans le développement de l’obésité en diminuant la dépense énergétique au repos, l’activité énergétique, la thermogenèse induite par l’alimentation ou une combinaison de tous ces composants. Il contribue ainsi à un bilan énergétique positif et à une prise de poids ultérieure.
L’obésité peut donc être considérée, entre autres aspects, comme la conséquence d’un déséquilibre énergétique; c’est-à-dire un apport énergétique supérieur à celui dépensé pendant une certaine période. Afin d’avoir une stabilité du poids corporel et de la composition corporelle, il faudrait que l’apport énergétique corresponde à la dépense énergétique. Concernant la comparaison des dépenses énergétiques entre les individus non obèses et obèses, les résultats indiquent un comportement différencié des individus obèses.
Cependant, il n’a pas encore été possible d’identifier quelle composante spécifique de la dépense énergétique contribue le plus à ce comportement différencié (dépense énergétique au repos, dépense énergétique pendant l’activité physique ou thermogenèse alimentaire). Ainsi, il est important de standardiser les techniques d’évaluation de ces paramètres afin d’améliorer la reproductibilité des résultats.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *