Association de la perte d’émail dentaire avec le pH et l’acidité titrable des boissons


Le but de cette étude était d’évaluer dans quelle mesure le pH et l’acidité titrable (AT) des boissons peuvent prédire l’érosion de l’émail dentaire.

Le potentiel érosif de 16 boissons a été évalué en mesurant leur pH et leur AT. Six boissons ont été utilisées à des fins d’entraînement pour dériver une équation de prédiction. Les dix boissons restantes ont été mises de côté pour tester l’équation de prédiction. Des échantillons d’émail ont été immergés dans chaque boisson pendant 60 minutes. La perte d’émail a été mesurée avant et après l’immersion dans les différentes boissons à l’aide d’un profilomètre. L’équation a été formulée à partir du pH, de l’AT et de la perte d’émail du groupe d’entraînement. La perte d’émail du groupe test a été calculée en utilisant l’équation de prédiction et a été comparée aux résultats expérimentaux.
En utilisant l’équation de prédiction [perte d’émail (μm) = 6,676 – 1,726 pH + 0,233 TA], la différence entre la perte d’émail calculée et la perte d’émail expérimentale était comprise entre 3,0 et 14,6 % pour ces boissons.
Le potentiel érosif de plusieurs boissons peut être prédit par le pH et l’AT.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *