Arthrose : comment la reconnaître ?

Hueftgelenk-gesund

C’est une arthropathie chronique non inflammatoire qui associe anatomiquement des altérations destructrices du cartilage et des modifications de l’os épiphysaire.

Les signes fonctionnels de l’arthrose sont une douleur mécanique d’intensité variable ,e plus souvent sourde et permanente irradiant très peu; La raideur et l’impotence fonctionnelle n’apparaissent que tardivement au cours de l’évolution; Les craquements sont fréquents mais peu douloureux perçus par le malade et l’examinateur.

L’examen clinique objectivise une tuméfaction irrégulière due à l’hypertrophie osseuse, la limitation de la mobilité est variable, les signes inflammatoires sont absents, mais des attitudes vicieuses peuvent se développer. La radiographie montre un pincement de l’interligne articulaire, des ostéophytes et des géodes. L’arthrose n’étant pas inflammatoire ou infectieuse, le bilan biologique ne montre aucune anomalie.

Les arthroses se divisent en deux types: primitives et secondaires. L’arthrose primitive survient avec l’âge (dite dégénérative), rencontrée le plus souvent chez la femme intéresse les articulations portantes (hanche et genou), favorisée par l’obésité. L’arthrose secondaire survient à un âge plus précoce, se développe sur une articulation dysplasique ou avec un trouble statique, aux membres supérieurs elle est favorisée par les microtraumatismes professionnels.

Les corps étrangers intra-articulaires sont des corps ostéo-cartilagineux libres dans la cavité articulaire qui sont à l’origine du blocage par coincement du corps étranger ou de l’hydarthrose récidivante.

Signes de l’arthrose :

– Douleur mécanique :

  • Déclenchée par le mouvement
  • Apparaît lors de la journée,
  • Diminue le matin et au repos
  • Gêne le sommeil et pourrait dans certains cas provoquer des réveils nocturnes

– Impotence fonctionnelle :

  • Les gênes apparaissent dans les articulations le plus souvent sollicitée
  • Les articulations arthrosiques peuvent présenter un épanchement articulaire
  • Les articulations arthrosiques ne présentent pas de signes d’inflammation (rougeur, chaleur..)

– Radiographie :

  • Pincement articulaire (destruction du cartilage articulaire)
  • Géodes ou trous au niveau de l’os
  • Décalcification osseuse
  • Hypercalcification au niveau de l’interligne articulaire
  • Ostéophytes (excroissances osseuses autour de l’articulation)

 

Lire aussi :

 

Rhumatisme : un fléau social ?

Syndrome du canal carpien : remèdes naturels et suppléments

Arthrite : Remèdes naturels pour les maladies inflammatoires de l’appareil locomoteur

Comprendre le mal de dos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *