Abcès cérébral et empyème intracrânien dus à des agents pathogènes dentaires: série de cas


Les abcès cérébraux spontanés et l’empyème intracrânien sont des maladies rares mais potentiellement mortelles.

Ils peuvent résulter de complications potentielles d’infections chroniques orales. Étant donné la similitude entre la plupart des germes que l’on trouve couramment à la fois dans les abcès cérébraux et dans la cavité buccale et sa proximité anatomique, la cavité buccale représente une source majeure d’infections cérébrales.
Les chercheurs rapportent ici une série de sept cas d’abcès intracrâniens et d’empyème dus à des pathogènes dentaires survenus au service de neurochirurgie de leur institut. Cinq de ces sept cas ont ensuite été soignés au service de chirurgie buccale.
L’examen bactériologique des abcès cérébraux a identifié une bactérie commensale buccale appartenant au groupe des streptocoques chez six patients (85,7%) et Porphyromonas Gingivalis, un germe oral pathogène impliqué dans les maladies parodontales chez le septième patient. Pour tous les patients examinés, l’état et la santé bucco-dentaire étaient mauvais ou modérés avec la présence de caries dentaires, de dents manquantes et d’une plaque dentaire abondante. À l’exception de la cavité buccale, aucune autre porte d’entrée ou site infectieux n’a été trouvé.
Cette rare série de cas souligne l’importance d’explorer systématiquement la cavité buccale en présence d’infection intracrânienne et d’éradiquer radicalement les foyers infectieux potentiels.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *