Une nouvelle étude révèle que des schémas nutritionnels complets favorisent la santé cérébrale des personnes âgées

La nutrition et la santé cognitive des personnes âgées intéressent de plus en plus les chercheurs et les professionnels de la santé. Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Nutrition met en lumière la relation entre l’apport en nutriments, la structure du cerveau et les fonctions cognitives chez les personnes âgées. L’étude met en évidence l’importance d’un régime alimentaire complet pour promouvoir la santé cérébrale des personnes âgées, en soulignant la nécessité de prendre en compte de multiples facteurs dans l’analyse de la santé nutritionnelle.

Les chercheurs ont recueilli des données auprès de 111 personnes âgées en bonne santé, notamment des biomarqueurs sanguins de 52 nutriments alimentaires, des tests de performance cognitive et des examens structurels par IRM. Les données ont été analysées à l’aide d’une approche de fusion de données, qui a permis aux chercheurs d’identifier des associations entre de multiples facteurs contribuant à la santé cérébrale et cognitive. L’étude a révélé que les marqueurs sanguins de certains acides gras saturés et oméga-6, -7 et -9 étaient en corrélation avec de meilleurs résultats aux tests de mémoire et des structures cérébrales plus grandes dans les cortex frontal, temporal, pariétal et insulaire.

Alors que d’autres études ont examiné la relation entre des nutriments individuels ou des classes de nutriments et des régions ou fonctions cérébrales spécifiques, cette étude fournit une image plus complète du rôle de la nutrition dans la santé du cerveau. En combinant des mesures de biomarqueurs nutritionnels, des tests cognitifs et des mesures IRM de la structure du cerveau, les chercheurs ont pu expliquer une grande partie des variations dans le vieillissement en bonne santé.

Cette étude a des implications importantes pour les professionnels de la santé qui travaillent avec des personnes âgées. Les résultats suggèrent qu’une approche globale de la nutrition est essentielle pour promouvoir un vieillissement en bonne santé. En prenant en compte de multiples facteurs, notamment l’apport en nutriments, la structure du cerveau et les fonctions cognitives, les professionnels de la santé peuvent élaborer des stratégies plus efficaces pour promouvoir la santé du cerveau chez les personnes âgées.

Bien que l’étude ne révèle que des associations entre ces facteurs et ne prouve pas que les habitudes alimentaires favorisent directement la santé du cerveau, elle fournit des informations importantes sur la relation entre la nutrition et le vieillissement en bonne santé. En soulignant l’importance d’une approche globale de la nutrition, cette étude contribue à notre compréhension du rôle de la nutrition dans la santé cérébrale et le vieillissement.

Source : https://news.illinois.edu/view/6367/1420919607

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *