Une formule à base de whey partiellement hydrolysé fournit une nutrition adéquate chez les nourrissons à haut risque d’allergie

Les préparations hydrolysées sont souvent données aux nourrissons qui ont des problèmes gastro-intestinaux ou immunitaires, comme une malabsorption ou une allergie au lait de vache, parce que le traitement enzymatique les a rendues plus digestes et moins allergènes que les préparations au lait de vache standard. Les préparations partiellement hydrolysées (PHF) devraient être envisagées pour les nourrissons qui sont intolérants aux préparations fortement hydrolysées. Cependant, les insuffisances nutritionnelles des PHF suscitent des inquiétudes. Notre objectif était d’évaluer les effets des préparations hydrolysées sur la croissance et les indicateurs de santé des nourrissons présentant un risque élevé de maladie allergique et candidats potentiels à la consommation de préparations hydrolysées.

Un total de 83 nourrissons âgés de 0 à 2 mois avec des antécédents familiaux d’allergies ont été assignés à la consommation de PHF ou de SF jusqu’à 24 semaines d’âge. Des mesures anthropométriques ont été obtenues au départ, à 12 semaines et à 24 semaines ; des échantillons de sang ont été prélevés et évalués à la fin de l’étude.

Aucune différence significative n’a été observée dans le poids, la taille et le poids pour la taille à n’importe quel moment dans chaque sexe entre les groupes PHF et SF. A 24 semaines d’âge, les z-scores de poids pour l’âge et de taille pour l’âge du groupe SF étaient plus élevés que ceux du groupe PHF, mais il n’y avait pas de différence significative dans le z-score de poids pour la taille. Il n’y avait pas de différence significative dans les taux de globules blancs, d’hémoglobine, de ferritine, de protéines, d’albumine, d’aspartate aminotransférase, d’alanine aminotransférase, de protéine cationique éosinophile et d’immunoglobuline E.

Dans cette étude, il n’y a pas eu de différences dans la croissance et les panels sanguins entre les nourrissons consommant du PHF ou du SF. Par conséquent, les nourrissons qui ne peuvent pas tolérer les SF peuvent être nourris avec des PHF sans inquiétude quant à leur croissance.

Source :https://e-nrp.org/DOIx.php?id=10.4162/nrp.2022.16.3.344

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *