Thérapie métabolique cétogène pour le gliome

Cette étude décrit une série de cas rétrospectifs de patients atteints de gliome qui ont reçu une thérapie métabolique cétogène par le biais de l’adhésion au régime alimentaire et du jeûne intermittent.

Une étude rétrospective des dossiers cliniques d’un seul chirurgien a été réalisée pour identifier les patients qui ont maintenu une cétose nutritionnelle pendant au moins quatre mois entre janvier 2015 et octobre 2020.

Les seize patients qui répondaient aux critères d’inclusion constituaient une population hétérogène de patients dont les diagnostics comprenaient huit gliomes de grade IV de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (sept glioblastomes, un gliosarcome), sept gliomes de grade III de l’OMS (trois oligodendrogliomes, quatre astrocytomes) et un oligodendrogliome de grade II de l’OMS. Le statut de mutation IDH1 était présent chez 12 patients, et le statut de méthylation MGMT chez huit patients. La durée moyenne (écart-type [ET]) du traitement métabolique cétogène était de 20,6 (13,8) mois. Les critères d’évaluation de la réponse en neuro-oncologie ont été appliqués pendant l’intervalle de thérapie métabolique cétogène, indiquant une réponse complète chez huit patients et une réponse partielle chez huit patients. La survie moyenne (SD) sans progression pendant que les patients maintenaient le traitement métabolique cétogène était de 20,0 (14,4) mois.

La thérapie métabolique cétogène semble apporter un avantage en termes de survie dans cette série de patients, ce qui souligne la possibilité que cette thérapie, lorsqu’elle est strictement appliquée, puisse augmenter la norme de soins. Une exploration plus approfondie de cette modalité dans une série prospective est justifiée pour explorer formellement cette thérapie.

Source :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9339381/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *