Reconnaissance du glycane à l’interface salive-microbiome oral

La bouche est une première interface critique où la plupart des substances ou agents pathogènes potentiellement dangereux entrent en contact avec l’environnement hôte.

Des mécanismes de défense immunitaire adaptatifs et innés y sont établis pour inactiver ou éliminer les microbes pathogènes qui traversent l’environnement buccal sur le chemin de leurs organes et tissus cibles. Les composants protéiques et glycoprotéiques de la salive jouent un rôle particulièrement important dans la modulation du microbiote oral et l’aide à l’élimination des agents pathogènes. Il est reconnu depuis longtemps que les aspects glycobiologiques et glycoimmunologiques jouent un rôle central dans les interactions orales hôte-microbe, microbe-hôte et microbe-microbe dans la bouche. Dans cette revue, nous visons à définir comment les mécanismes de défense de l’hôte médiés par le glycane dans la cavité buccale soutiennent la santé humaine. Nous décrirons le rôle des glycanes attachés aux glycoprotéines salivaires de grande taille moléculaire qui agissent comme une première ligne de défense primordiale de l’hôte dans la bouche humaine. Nous discuterons en outre de la façon dont la reconnaissance du glycane contribue à la fois à la colonisation et à l’élimination des microbes oraux.

Source:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0008874918303782

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *