Raisins, vins, resvératrol et santé cardiaque

Des études épidémiologiques et expérimentales ont révélé qu’une consommation légère à modérée de vin, en particulier de vin rouge, atténue le risque cardiovasculaire, cérébrovasculaire et vasculaire périphérique.

Cependant, la base expérimentale de ces avantages pour la santé n’est pas entièrement comprise. L’effet cardioprotecteur du vin a été attribué aux deux composants du vin: la portion alcoolisée et, plus important encore, la portion sans alcool contenant des antioxydants. Les vins sont fabriqués à partir de raisins, qui contiennent également une grande variété d’antioxydants, dont le resvératrol, la catéchine, l’épicatéchine et les proanthocyanidines. Le resvératrol se trouve principalement dans la peau du raisin, tandis que les proanthocyanidines ne se trouvent que dans les graines. Des études ont démontré que le resvératrol et la proanthocyanidine sont les principaux composés présents dans les raisins et les vins responsables de la cardioprotection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *