Pensez à évaluer le taux de vitamine D si vous êtes face à un patient présentant la maladie du CROHN

Pensez à évaluer le taux de vitamine D si vous êtes face à un patient présentant la maladie du CROHN.


L’association entre la maladie de Crohn (MC) et les polymorphismes du gène du récepteur de la vitamine D (VDR) et le taux sérique de 25-hydroxyvitamine D [25 (OH) D] variable est significative.
Les polymorphismes du VDR (Bsm I, Apa I et Taq I) et les taux sériques de 25 (OH) D sont significativement liés à la MC.
Le génotype mutant de la VDR (Fok I, Apa I et Taq I) et la carence en vitamine D sont des facteurs de risque indépendants de MC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *