Mélatonine : La molécule multifonctionnelle

La mélatonine, bien connue pour son rôle dans la régulation du sommeil, est en réalité une molécule aux multiples talents, avec des propriétés étonnantes pour la santé. Dans ce post, nous allons explorer les différentes facettes de cette molécule multifonctionnelle.

Découverte dans des sources inattendues
La mélatonine, que l’on croyait autrefois être une exclusivité des organismes animaux, a été récemment découverte dans des sources végétales surprenantes, telles que les graines de café et le poivre noir. Cette découverte ouvre la porte à de nouvelles perspectives passionnantes pour son utilisation dans le domaine de la santé.

Une arme contre l’inflammation
L’une des propriétés les plus impressionnantes de la mélatonine est son pouvoir anti-inflammatoire. Elle agit en inhibant les voies de signalisation du facteur nucléaire kappa B (NF-κB), ce qui réduit l’expression des gènes inflammatoires. Cette capacité à calmer l’inflammation la place au cœur du traitement potentiel de diverses maladies pro-inflammatoires.

Un allié contre la COVID-19
La mélatonine pourrait jouer un rôle crucial en tant qu’adjuvant dans le traitement de la COVID-19. En régulant le système immunitaire, elle pourrait contribuer à atténuer la réponse inflammatoire excessive observée chez certains patients atteints de la maladie. Cela ouvre la voie à des recherches prometteuses sur l’utilisation de la mélatonine pour lutter contre cette pandémie.

Renforcement du système immunitaire
La mélatonine n’est pas seulement une molécule anti-inflammatoire, elle est aussi un renfort pour notre système immunitaire. Elle favorise la prolifération et la maturation des cellules immunitaires essentielles telles que les lymphocytes T et B, les granulocytes et les monocytes. En renforçant notre arsenal de défense, elle nous aide à lutter contre les envahisseurs indésirables.

Diminution des cytokines inflammatoires
Pour couronner le tout, la mélatonine diminue la production de cytokines pro-inflammatoires telles que le TNF-α, l’IL-1β et l’IL-6. En réduisant ces substances, elle contribue à maintenir un équilibre sain dans notre système immunitaire, évitant ainsi une réponse inflammatoire excessive.

En résumé, la mélatonine est bien plus qu’une simple régulatrice du sommeil. Elle est une molécule multifonctionnelle aux propriétés anti-inflammatoires, immunorégulatrices et antioxydantes, qui pourrait révolutionner notre approche des maladies pro-inflammatoires et de la COVID-19. Alors, n’oublions pas de la remercier la prochaine fois que nous nous endormirons paisiblement la nuit. 💤

Source : https://www.mdpi.com/1424-8247/16/4/528

Gasmi, A.; Shanaida, M.; Oleshchuk, O.; Semenova, Y.; Mujawdiya, P.K.; Ivankiv, Y.; Pokryshko, O.; Noor, S.; Piscopo, S.; Adamiv, S.; et al. Natural Ingredients to Improve Immunity. Pharmaceuticals 202316, 528.

https://doi.org/10.3390/ph16040528

Un commentaire

  • Benyanet el housseyn

    Bonjour Dr GUESMI, milles mercis pour les articles que vous publiez.
    Comment savoir si on a un déficit en melatonine ? Peut-on l’utiliser en cas d’inflammation même quand on a pas un déficit ? Y’a t-il des effets secondaires ?
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *