Médecine de précision pour l’obésité

L’obésité est une maladie multifactorielle dont la réponse à la perte de poids est variable et peu satisfaisante pour les approches thérapeutiques actuelles. La médecine de précision propose un nouveau paradigme pour améliorer la classification des maladies en partant du principe de l’hétérogénéité humaine, dans le but ultime de maximiser l’efficacité, la tolérabilité et la sécurité des traitements. Les récentes avancées en matière de tests biochimiques à haut débit ont contribué à la caractérisation partielle de la physiopathologie de l’obésité, ainsi qu’à la compréhension du rôle que les facteurs intrinsèques et environnementaux, et leur interaction, jouent dans son développement et sa progression. Ces données ont conduit à la mise au point de marqueurs biologiques qui sont ou seront intégrés dans des stratégies visant à développer des lignes de traitement personnalisées de l’obésité. De nombreuses initiatives sont actuellement en cours dans ce sens, mais il reste encore beaucoup à faire avant que la médecine de précision de l’obésité ne devienne une pratique courante. Cette revue vise à fournir une perspective sur les données actuellement disponibles des technologies à haut débit pour traiter l’obésité.

L’approche traditionnelle du traitement de l’obésité repose sur l’hypothèse d’une « taille unique ». Cette norme de soins actuelle implique une escalade thérapeutique, des interventions sur le mode de vie à la chirurgie bariatrique, en fonction de l’IMC, et ne tient pas compte de l’hétérogénéité majeure associée à cette condition. En conséquence, nous avons observé des réponses décevantes aux thérapies anti-obésité actuelles. Le manque d’options thérapeutiques établies pour l’obésité, associé à sa prévalence croissante, justifie la recherche d’approches thérapeutiques pour compléter les stratégies actuelles. Idéalement, ces nouvelles stratégies seraient mieux adaptées à chaque patient pour une efficacité et une tolérance accrues grâce à la médecine de précision.

La médecine de précision intègre l’idée de soins sur mesure permettant une meilleure classification d’une maladie dans le but général d’améliorer l’efficacité des soins en reconnaissant la variabilité individuelle. Le principe de la médecine de précision n’est pas nouveau, mais les technologies à haute résolution basées sur le « profilage omique » ont révolutionné son utilisation. Le profilage omique a généré une connaissance de plus en plus complète de l’étiologie, du développement et de la progression de l’obésité, ce qui peut nous permettre, à terme, de traiter l’obésité, et toute autre maladie, plus efficacement.

Les études fondées sur la médecine de précision ouvrent la voie à un traitement personnalisé de l’obésité. Une meilleure compréhension des variantes biologiques a facilité le développement d’approches thérapeutiques qui peuvent potentiellement avoir un impact plus important sur les résultats du traitement de l’obésité. Aujourd’hui, plusieurs de ces méthodes restent expérimentales et leur efficacité thérapeutique reste à déterminer. Si l’utilisation de données multi-omiques a permis une compréhension plus approfondie de la progression de l’obésité, d’autres essais de confirmation sont nécessaires pour prendre en compte ou utiliser certains de ces biomarqueurs de l’obésité dans le cadre de modèles prédictifs. L’objectif global est de fusionner les données multi-omiques dans la médecine de précision pour l’obésité afin d’optimiser le succès thérapeutique.

Source :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9534386/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *