L’obésité est liée à un risque presque six fois plus élevé de développer un diabète de type 2, la génétique et le mode de vie augmentant également le risque

L’obésité est liée à un risque presque six fois plus élevé de développer un diabète de type 2 (DT2), un risque génétique élevé et un mode de vie défavorable augmentant également le risque, mais dans une bien moindre mesure.

Cependant, les effets des facteurs liés au mode de vie et de l’obésité sur le risque de DT2 peuvent varier d’un individu à l’autre en fonction de la variation génétique.
Il est donc important de comprendre l’interaction entre la prédisposition génétique, l’obésité et un mode de vie défavorable lors du développement du DT2.
Dans cette nouvelle recherche, les auteurs visaient à déterminer si le risque génétique de DT2 est accentué par l’obésité et un mode de vie défavorable.
Les chercheurs ont découvert que le fait d’avoir un style de vie défavorable et l’obésité sont associés à un risque plus élevé de développer un DT2, quel que soit leur risque génétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *