L’impact du régime alimentaire sur le poids et les résultats métaboliques chez les patients atteints de double diabète : une revue systématique

Une perte de poids significative a été observée au sein de trois groupes d’intervention

-Une perte de poids significative a été observée dans trois groupes d’intervention.
– Les interventions diététiques n’ont pas démontré d’effet sur les composantes du syndrome métabolique.
– Les recherches actuelles ne sont pas concluantes et les preuves sont de qualité médiocre.
– Des essais de haute qualité avec des échantillons plus importants et des durées d’étude plus longues sont nécessaires.
Avec l’augmentation mondiale de l’obésité et du syndrome métabolique, le double diabète est de plus en plus répandu chez les patients atteints de diabète de type 1. Cette revue a examiné l’impact du régime alimentaire sur la gestion du poids et les résultats métaboliques chez les patients atteints de double diabète.
Les bases de données MEDLINE, CENTRAL, EMBASE, PsycINFO, CINAHL, ERIC et Web of Science ont été consultées jusqu’en septembre 2020. Les interventions diététiques au niveau de la population ou de l’individu, ainsi que les études d’observation portant sur les habitudes alimentaires chez les adultes atteints de diabète de type 1 et de surpoids ou d’obésité ont pu être incluses. La qualité des études a été évaluée.
Quatre études éligibles ont été incluses dans cette revue, comprenant deux essais contrôlés randomisés, une étude prétest-post-test et une étude transversale. Les populations étudiées comprenaient entre 10 et 1040 participants. Les interventions diététiques comprenaient le régime méditerranéen, le régime pauvre en graisses, le jeûne intermittent, la restriction énergétique continue et une combinaison du jeûne et d’un régime standardisé hypocalorique pour diabétiques (LCD). Une perte de poids significative a été observée au sein des groupes pour le régime pauvre en graisses, le régime méditerranéen, le jeûne, le régime à jeun, le jeûne intermittent ou la restriction énergétique continue, mais aucune différence n’a été constatée entre les groupes. Le maintien du poids n’a été obtenu que dans les interventions où le jeûne ou le jeûne intermittent étaient présents. Les interventions diététiques dans les données publiées n’ont pas réussi à démontrer des effets sur le syndrome métabolique.
Des essais sur des échantillons plus importants, de haute qualité et menés sur des périodes plus longues sont nécessaires de toute urgence pour déterminer l’efficacité du régime alimentaire pour la gestion du poids et l’amélioration des résultats métaboliques chez les personnes atteintes de double diabète. Cela permettrait de fournir des orientations fondées sur des données probantes dont on a grand besoin pour les interventions diététiques, dont on sait qu’elles sont la pierre angulaire des soins cliniques)
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *