Lien entre l’excès de poids et le cancer de la thyroïde : Un appel à la prévention

Une récente étude menée par l’Université de Nouvelle-Galles du Sud a mis en lumière une corrélation préoccupante entre l’excès de poids, en particulier l’obésité, et la prévalence du cancer de la thyroïde en Australie. Publiée dans l’International Journal of Cancer et dirigée par le Dr. Maarit Laaksonen, l’étude indique qu’un cancer de la thyroïde sur cinq dans le futur en Australie peut être attribué aux niveaux actuels de surpoids et d’obésité. Avec la prévalence de l’obésité doublant au cours des deux dernières décennies, cette recherche souligne le besoin urgent de s’attaquer aux facteurs liés au poids pour la prévention du cancer de la thyroïde.

Augmentation des taux d’obésité et fardeau du cancer de la thyroïde :
L’étude révèle une augmentation significative de la prévalence de l’obésité en Australie, avec 75 % des hommes et 60 % des femmes classés comme étant en surpoids ou obèses. Le Dr. Laaksonen souligne la prédiction alarmante selon laquelle près de 10 000 cancers de la thyroïde pourraient survenir dans la prochaine décennie, l’obésité expliquant 75 % de ce fardeau. Cette révélation marque la première fois qu’une étude quantifie le fardeau du cancer de la thyroïde lié aux niveaux actuels de surpoids et d’obésité, mettant en lumière une préoccupation croissante pour la santé.

Différences entre les sexes dans le fardeau du cancer de la thyroïde :
Bien que le cancer de la thyroïde soit plus courant chez les femmes, l’étude révèle étonnamment que le fardeau futur du cancer de la thyroïde attribuable à l’excès de poids et à l’obésité est plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Deux cancers de la thyroïde sur cinq chez les hommes et un sur dix chez les femmes peuvent s’expliquer par le surpoids ou l’obésité. L’étude souligne la nécessité de comprendre les facteurs contribuant à cette différence entre les sexes et souligne l’urgence de freiner la tendance mondiale à la prise de poids, en particulier chez les hommes.

Mesures préventives et futures recherches :
Le Dr. Laaksonen suggère que l’adresse de l’excès de poids, en particulier l’obésité, devrait être une priorité pour la prévention du cancer de la thyroïde. L’étude identifie une lacune dans la compréhension des autres facteurs contribuant au cancer de la thyroïde, soulignant la nécessité de recherches supplémentaires. Bien que d’autres facteurs de mode de vie ne semblent pas être fortement impliqués, des facteurs tels que l’exposition aux radiations ionisantes, la carence en iode et des influences génétiques sont connus pour augmenter le risque de cancer de la thyroïde. Cette complexité souligne la nécessité de recherches approfondies pour élucider les subtilités du développement du cancer de la thyroïde.

Méthodologie et efforts collaboratifs :
Les conclusions de l’étude reposent sur des données de sept études de cohortes australiennes impliquant 370 000 participants. Le Dr. Laaksonen et son équipe ont utilisé des méthodes avancées de Fraction Attribuable à la Population (FAP) pour estimer le fardeau préventif du cancer de la thyroïde. Ces méthodes, nécessitant l’accès à de vastes données de cohortes, permettent des estimations impartiales du fardeau de la maladie et des comparaisons du fardeau préventif de la maladie entre les sous-groupes de population.

Implications mondiales et projets futurs :
La recherche du Dr. Laaksonen va au-delà du cancer de la thyroïde, ayant déjà publié des résultats sur les fardeaux préventifs de divers cancers. La collaboration internationale, soutenue par une subvention du World Cancer Research Fund, représente un effort plus large pour étendre les analyses du fardeau du cancer à l’échelle mondiale. Les futures recherches du Dr. Laaksonen comprennent l’étude du fardeau préventif des cancers de l’estomac et de l’œsophage, ainsi qu’un document de synthèse sur le fardeau préventif du cancer en Australie pour tous les types de cancer.

Conclusion :
Les révélations de l’étude sur l’impact significatif de l’excès de poids sur le futur fardeau du cancer de la thyroïde en Australie soulignent l’importance des initiatives de santé publique axées sur la prévention de l’obésité. À mesure que les chercheurs explorent davantage les complexités du développement du cancer de la thyroïde, l’adresse des facteurs de mode de vie, en particulier l’obésité, émerge comme une stratégie cruciale pour réduire le fardeau global de cette maladie. Les conclusions servent d’appel à l’action pour les individus, les professionnels de la santé et les décideurs, afin de prioriser la gestion du poids comme mesure préventive contre le cancer de la thyroïde.

Source : https://newsroom.unsw.edu.au/news/science-tech/one-five-future-thyroid-cancers-linked-excess-weight

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *