Lien entre le gène de digestion de l’amidon et les bactéries intestinales

Une relation récemment découverte entre la variation génétique et le microbiome intestinal pourrait aider les nutritionnistes à personnaliser leurs recommandations.

Les personnes avec un grand nombre de copies d’un gène appelé AMY1, qui exprime une enzyme salivaire pour la dégradation de l’amidon, étaient fortement corrélées à un certain profil de bactéries intestinales et buccales, selon une nouvelle étude.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *