L’expression d’ACE2 dans les reins et les testicules peut causer des dommages aux reins et aux testicules après une infection par le nCoV 2019

Des rumeurs circulent sur la pathogénicité du coronavirus responsable de la pneumonie COVID19 dans les appareils urinaire et reproducteur mâles.

Une étude publiée (non peer reviewed : à prendre avec des pincettes) a été réalisée à partir des données existantes sur l’influence de l’expression du gène ACE2 et des éventuels dommages qu’il peut produire dans les reins et les testicules.
L’ACE2 (Angiotensin Converting Enzyme 2) est l’un des principaux récepteurs qui interviennent dans l’entrée du virus COVID19 dans les cellules humaines.
Cela dit, cette étude reste très théorique car les marqueurs de dommages des appareils reproducteur et urinaire n’ont pas été explorés. ACE2 ne présente qu’une association indirecte avec les troubles d’infertilité et ne peut être utilisé pour statuer sur la pathogénicité du COVID19 dans les maladies liées à l’infertilité.
Source:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *