Les scientifiques ont observé la transmission de souvenirs épigénétiques pendant 14 générations

Le plus important ensemble d’instructions génétiques que nous recevons provient de notre ADN, transmis de génération en génération.
 

Mais l’environnement dans lequel nous vivons peut également entraîner des modifications génétiques.

L’année dernière, des chercheurs ont découvert que ces types de changements génétiques environnementaux peuvent être transmis pendant 14 générations chez un animal – la plus grande durée jamais observée chez une créature, en l’occurrence une dynastie de nématodes C. elegans (vers ronds).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *