Les cellules de poulet CRISPR ont une recette secrète pour résister à la grippe aviaire

Les scientifiques pensent qu’ils ont peut-être trouvé la bonne formule pour empêcher le virus de la grippe aviaire de se propager dans les cellules de poulet cultivées in vitro.

Une collaboration de chercheurs britanniques dirigée par des chercheurs de l’Imperial College London et du Roslin Institute de l’Université d’Édimbourg a récemment publié des données dans eLife dans un article intitulé « Différences spécifiques entre les espèces quant à l’utilisation des protéines ANP32 par le virus de la grippe A », dans lequel CRISPR, technique d’édition du génome, consiste à supprimer une partie de l’ADN de poulet et à empêcher le virus de s’implanter dans les cellules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *