Les avocats peuvent aider à combattre le syndrome métabolique

Une étude examine les effets des avocats sur différents composants du syndrome métabolique, qui regroupe des facteurs de risque, notamment l’hyperglycémie, le cholestérol, la pression artérielle et l’indice de masse corporelle.

Ces facteurs de risque entraînent un risque accru de diabète de type 2 et de maladie cardiovasculaire.
Selon les études publiées dans la littérature, les avocats ont les effets les plus bénéfiques sur les profils lipidiques, avec des modifications du LDL-cholestérol, du HDL-cholestérol, des triglycérides, du cholestérol total et des phospholipides.
La pelure, la graine, la chair et les feuilles d’avocat ont des effets différents sur les composants du syndrome métabolique.
«L’avocat est une source bien connue de caroténoïdes, de minéraux, de composés phénoliques, de vitamines et d’acides gras», ont écrit les auteurs de la revue Phytotherapy Research.
« Les effets hypotenseurs, antihypertenseurs, antidiabétiques, anti-obésité, antithrombotiques, anti-athérosclérotiques et cardioprotecteurs de l’avocat ont été démontrés dans plusieurs études ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *