Les ARN non codants médient-ils l’efficacité de la psychologie énergétique?

Il existe plus de 100 études publiées sur une thérapie appelée Emotional Freedom Techniques (EFT).

 

Cette forme populaire de psychologie énergétique combine des éléments de méthodes établies telles que la thérapie cognitive et l’acupression. Notre groupe a rapporté la première preuve de ses mécanismes d’action au niveau moléculaire, montrant qu’il peut influencer les niveaux de cortisol, l’hormone du stress.
Compte tenu des récents progrès de la génomique moléculaire qui ont identifié les molécules d’acide ribonucléique (ARN) non codantes comme des régulateurs importants de l’expression des gènes, le but de cette étude est d’explorer la possibilité que les microARN jouent un rôle dans la médiation des effets de la EFT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *