Le microbiote parodontal sous-gingival de la bouche vieillissante

Différents mécanismes ont été supposés pour expliquer l’augmentation de la prévalence et de la gravité de la parodontite chez les personnes âgées, y compris les changements dans le microbiote parodontal.

Cependant, l’impact réel du vieillissement sur la composition des biofilms sous-gingivaux reste incertain. Dans le présent article, nous fournissons un aperçu de la composition du biofilm sous-gingival chez les personnes âgées et les effets potentiels de l’âge sur le microbiome oral. En particulier, cette revue couvre les sujets suivants: (i) le microbiote oral d’une bouche vieillissante; (ii) les effets de l’âge et du temps sur le microbiome oral humain; (iii) l’impact potentiel de l’inflammation et de l’immunosénescence sur les interactions hôte-microbiote oral; et (iv) la relation entre le microbiote oral vieillissant et la maladie d’Alzheimer. Enfin, nous présentons des analyses de données compilées à partir de grandes études cliniques qui ont évalué le microbiote sous-gingival de sujets en bonne santé parodontale et de patients atteints de parodontite d’un large éventail d’âge (20-83 ans).
Source:

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27501490/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *