Le conseil alimentaire en pathologie du vieillissement rétinien

La dégénérescence maculaire liée à l’âge est la première cause de malvoyance dans les pays industrialisés chez les plus de 50 ans. De nombreuses études épidémiologiques et quelques essais cliniques ont établi un lien entre apport en certains nutriments (acides gras Oméga-3 ; pigments végétaux de la famille des caroténoïdes, lutéine et zéaxanthine ; vitamines et minéraux antioxydants) et prévention du risque de DMLA. Le conseil alimentaire aborde les habitudes de consommation des huiles végétales, poissons et fruits de mer pour les apports en Oméga-3, la consommation de légumes à feuilles vert foncé et de fruits et légumes verts, jaunes, orangés et d’œuf pour les apports en lutéine et zéaxanthine. Une consommation suffisante de ces aliments permet d’assurer des apports satisfaisants en vitamines et minéraux antioxydants d’intérêt dans la prévention de la DMLA. Le conseil alimentaire soulignera l’intérêt d’une alimentation de type régime méditerranéen. En effet, l’adhésion à cette alimentation montre une association positive avec la réduction du risque de progression vers une forme avancée de la DMLA. Le conseil prendra soin de s’appuyer sur les habitudes, croyances et représentations alimentaires du consommateur et de faire une belle place au plaisir et la convivialité.

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S000799602300055X

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *